L’été dernier, nous passions 15 jours en Croatie. Lors de mes recherches pour l’organisation de notre road-trip, j’ai réalisé que Venise n’était qu’à quelques minutes en ferry de Porec, au nord-ouest du pays. On traverse l’adriatique, et hop nous voilà arrivés à Venise ! Si la ville est extrêmement populaire en plein été, nous décidions tout de même d’y passer une journée. Pour y être déjà allée plus jeune en voyage scolaire, j’avais un souvenir d’une ville étouffante, fatiguante et très touristique. Ce fut alors l’occasion de re-découvrir Venise, à mon rythme cette fois-ci… une ville unique en son genre !

Informations pratiques

  • La monnaie locale est l’euro
  • Pour s’y rendre, un passeport ou une carte d’identité suffit si vous venez de l’UE
  • La langue est l’italien, mais beaucoup parlent anglais également
  • Les billets d’avion s’élèvent à environ 150€ aller/Retour. Les transferts de l’aéroport de Marco-Polo à Venise sont possibles en bateau-taxi ou en bus navette VCE.
  • Le Vaporetto permet de circuler dans la ville ou sur les îles alentours (Murano et Burano étant des incontournables si vous restez sur Venise plus d’un jour). Si vous restez une journée, je vous conseille d’ailleurs de vous munir, en amont de votre visite, d’un pass qui vous permettra de faire des économies et de vous déplacer durant 24h ou 48h. Certains pass incluent également certaines visites de musées. Plus d’informations ici.
  • Les hôtels à Venise sont relativement chers, je vous conseille plutôt de prendre un logement sur Airbnb.
  • Si tu as pour objectif de visiter les monuments historiques, je te conseille de te munir de billets coupe-file afin de ne pas passer des heures à attendre, il y a un monde fou à Venise.
  • A quelle période ? Venise se visite toute l’année mais est prise d’assaut l’été. Mais comme je vous l’expliquerais plus tard, vous pouvez aisément éviter les zones touristiques en flânant dans des ruelles plus calmes.
  • Combien de temps pour visiter ? Je vous conseille au minimum une journée entière et une nuit, deux jours dans l’idéal pour visiter intégralement venise à votre rythme. Pour aussi visiter les îles alentours, 3 jours suffiront.
Une journée à Venise

Se rendre à Venise depuis la Croatie

Pour nous rendre à Venise depuis Porec, nous avions sélectionné la compagnie Venezia Airlines via le site Direct Ferries : Elle propose des traversées depuis Rovinj, Porec, ou Pula, avec un aller tôt le matin, et un retour en fin de journée. L’occasion idéale pour visiter la ville puisque nous devions arriver à 10h45, puis repartir à 17h15 en seulement 2h45 de traversée. Mais c’était sans compter sur les aléas de la circulation maritime autour de l’île en plein mois d’août, ainsi que le temps d’attente à la douane à notre arrivée… Malheureusement, il ne nous restait plus que 5h environ pour vadrouiller dans la ville. Autre petit bémol de la traversée, un guide présente Venise pour préparer votre journée de visite. Super me direz-vous, oui, si il reste de la place du côté du bateau où la présentation est faite en anglais. Sinon, si tu parles allemand, c’est parfait…

Tarif : 60€ a/r Porec-Venise par personne.

Une journée à Venise
Visite coeur de Venise en 5h

Je vous conseille donc, si vous le pouvez, de vous y rendre pour au moins une journée complète avec minimum une nuit sur place. 48h me semble la durée idéale pour voir l’intégralité de la ville ainsi que les îles alentours. Finalement, nous sommes parvenus à quadriller le coeur de ville avec le temps imparti qu’il nous restait.

Que faire à Venise ?

Quartier Dorsoduro

Une journée à Venise : Quartier du Dorsoduro

Le ferry nous dépose du côté de San Basilio, tout proche du quartier Dorsoduro que nous arpentons en premier. C’est un quartier Bohème qui borde le Grand Canal et forme la partie sud de Venise. Nous avons beaucoup apprécié le calme du lieu. En effet, à Venise, même s’il y a beaucoup de monde, il est facile d‘éviter la foule ! Perdez vous au gré des rues. S’il y a trop de monde, il suffit de bifurquer sur une autre rue. Dès que l’on s’éloigne des points d’intérêts de la ville, même en plein mois d’août, il n’y a quasiment personne. Le quartier du Dorsoduro est bien plus calme que celui de San Marco.

Une journée à Venise : Quartier du Dorsoduro
Santa Maria dei Carmini

Où manger dans le quartier du Dorsoduro ?

Pour le déjeûner, nous faisons une halte à la pizzeria Al Volo. Située sur le Campo Santa Margherita, une des plus vastes places de venise, elle propose des pizzas entières mais aussi « à la tranche ». Les pâtes sont fines et les garnitures excellentes. Comptez environ 15€ pour deux pizzas et deux boissons.

Quartier San Polo

Une journée à Venise : Quartier San Polo
Quartier San Polo, Venise

Nous poursuivons ensuite notre circuit en direction du quartier San Polo. Situé autour du Pont du rialto, c’est le quartier le plus antique de Venise. C’est le plus joli selon moi, mais aussi le plus touristique ! Difficile de profiter pleinement de la belle vue qu’offre le pont tant on se marche littéralement tous dessus…

On y retrouve des ateliers d’artisans, le marché du Rialto et surtout d’excellents restaurants si votre budget le permet. C’est aussi l’occasion d’admirer gratuitement une jolie vue sur les toîts de Venise : Il suffit de se rendre en haut du centre commercial Fondaco Dei Tedeschi. Par manque de temps une fois de plus, nous n’avons pas pu nous y rendre, à charge de revanche !

Où manger une bonne glace ?

C’est l’heure du goûter, rien de plus typique qu’une traditionnelle Glace chez Paolin, classé parmis les meilleurs glacier de la ville.

Adresse : Campo Santo Stefano, 2962, 30124 Venezia

Meilleur glace Venise Paolin
Glacier Paolin, Venise

Quartier San Marco

Une journée à Venise : Quartier San Marco

Nous rejoignons ensuite tranquilement le Quartier San Marco, l’incontournable de la ville de par sa richesse architecturale et historique. En seulement quelques heures dans la ville, autant vous dire que nous n’avions le temps de visiter aucun des monuments. Il faut cependant absolument voir la place Saint Marc, Le palais des doges ainsi que le Pont des soupirs.

La Place Saint-Marc et sa Basilique, le palais des Doges

A défaut de visiter les incontournables de la ville, nous avons adoré nous perdre dans les ruelles colorées et contempler la jolie vue qu’offre le sud de Venise sur l’île du Lido.

Faire de la gondole, incontournable ?

Une journée à Venise : Les gondoles
Les gondoles à Venise

Cette activité si romantique et mythique de Venise, la balade en gondole, est excessivement chère. Comptez 80€ les 30 minutes… Alors si vous êtes à plusieurs pourquoi pas, mais à deux, c’est un sacré budget ! Avec un peu de chance, vous parviendrez à négocier les prix s’il n’y a pas trop de monde. Je ne pense pas que ce soit incontournable tant les ruelles sont nombreuses dans la ville et permettent aussi bien d’admirer les lieux.

Une seconde glace plus tard, nous reprenons le chemin du retour pour rejoindre le Ferry en passant par le quai San Basilio.

San Basilio

Cette jolie journée sportive et ensoleillée se termine par un dernier passage par le quartier du Dorsoduro, avec ses ruelles et ses canaux, qui est un des plus agréables de Venise selon moi.

♥ Venise : Mon avis, mes impressions

J’ai adoré me perdre dans le dédale des ruelles de Venise. Si l’on parvient à faire abstraction de la horde de touristes, la ville est charmante et surprenante : les facades, l’architecture… Venise réserve de nombreuses surprises, il suffit de lever la tête. Ce n’est pas une destination bon marché, certes, mais si vous vous y prenez à l’avance, je suis sûre que vous trouverez votre bonheur pour le logement ou pour vous restaurer. J’espère que cet article t’aidera à planifier ton voyage en Italie.

Vue sur le Lido depuis le quai San Basilio
13 Partages

One thought on “Road-trip en Croatie : Une journée à Venise”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *