Il y a quelques semaines, je vous partageais la première partie de ce premier road-trip Français en Dordogne. Si vous l’avez ratée, c’est par ici. Vous y retrouverez également la carte détaillée de toute la semaine.

A cheval entre l’Occitanie et la Nouvelle-Aquitaine, les départements du Lot, de la Dordogne et du Tarn-et-Garonne ont un point en commun : ils regorgent de magnifiques villages classés “Plus Beaux Villages de France” et de paysages à couper le souffle. Pour la suite du séjour, passage dans le Lot puis direction le Tarn-et-Garonne !

Jour 1 : Saint Cirq-Lapopie et Cahors

Saint-Cirq-Lapopie, la perle de la vallée du Lot

En prenant la direction de Toulouse, impensable de ne pas s’arrêter faire un tour à Saint-Cirq-Lapopie en vallée du Lot. Comme en Dordogne, je retrouve ce sentiment d’être au coeur de la France avec ce paysage exceptionnel et patrimoine millénaire.

Son caractère insolite a permis à Saint Cirq-Lapopie de recevoir de nombreuses distinctions, puisqu’il est classé parmi les « Plus beaux villages de France » et a été élu « Village préféré des Français » en 2012.

Dès l’arrivée depuis la route, on découvre la cité nichée au coeur de la nature. J’en profite pour admirer cet incroyable décor quelques instants avant de pénétrer au coeur du village.

Débutez votre visite par le coeur de la cité composée de nombreuses ruelles escarpées et de magnifiques maisons de pierre recouvertes de tuiles plates. Les artistes y sont nombreux à y avoir installé leur atelier et font vivre le charmant village. Ambiance médiévale garantie, c’est comme si le temps s’y était arrêté !

Poursuivez votre balade en prenant de la hauteur depuis le belvédère offrant une vue panoramique sur le village, son église, le rocher des Lapopies ainsi que la rivière du Lot en contrebas. Ce dernier est accessible depuis le parking le plus haut.

Si vous restez plus longtemps à Saint-Cirq-Lapopie, profitez-en pour redescendre au niveau du Lot pour longer le halage. Une jolie balade de 10 kms aller-retour à flanc de falaise en bord de rivière vous y attend.

Cahors, ville médiévale

Jour 2 : Saint Antonin, Bruniquel, Moissac, Montauban

Saint Antonin Noble-Val, médieval et vivant

A quelques kilomètres, toujours entre Cahors et Montauban, se trouve le petit village de Saint Antonin noble-Val. Comme son voisin St Cirq Lapopie, Saint Antonin Noble-Val est aussi un village médiéval.

Perdez-vous dans les ruelles de ce charmant lieu et découvrez les traces de son passé médiéval : La Maison Romane, L’Eglise, Le moulin à huile, les anciennes tanneries, halle de la place centrale .. Ce village niché dans un bras de l’Aveyron est vraiment vivant !

Bruniquel et ses châteaux perchés

Classé parmi les plus beaux villages de France, Bruniquel a été un vrai coup de coeur pour moi ! Au fil des ruelles, découvrez ses maisons de pierre fleuries par les vignes et lauriers roses.

Au sommet du village, on passe par la porte de l’horloge pour rejoindre le quartier des châteaux, perchés sur un éperon rocheux. J’ai trouvé cet balade très agréable, pensez à vous munir de bonnes chaussures car la montée au départ est un peu raide !

Les gorges de l’Aveyron

Je prend ensuite la route pittoresque D115 qui longe les gorges d’Aveyron.

Moissac au fil de l’eau

Je suis tombée sur la ville de Moissac au hasard, en me laissant guider par la signalisation. A seulement 30 minutes de Montauban, ce lieu niché au coeur d’une nature verdoyante mérite un petit stop. Moissac est surtout connu pour son abbaye classée UNESCO et son légendaire cloître que je n’ai malheureusement pu visiter à cause de l’état d’urgence sanitaire. Ce n’est que partie remise !

J’ai apprécié flâner le long du canal des Deux-Mers et traverser le fameux Pont Cacor, ouvrage d’art remarquable permettant aux bateaux de passer de la Dordogne au Tarn. Prenez le temps de vous éloigner de la ville pour vous retrouver entre les vignes, dépaysement garanti !

Point de vue : Boudou

Avant de rejoindre Montauban, je rejoins le point de vue de Boudou pour admirer l’incroyable vue panoramique qu’il offre sur la Dordogne !

Montauban, capitale rose du Tarn-Et-Garonne

Grâce à ses maisons de briques rose, Montauban est surnommée “la petite soeur de Toulouse”.

Je me rend rapidement en direction du centre historique : Avec sa double rangée d’arcades, la place Nationale est le cœur de Montauban, là où c’est le plus agréable pour manger ou boire un verre en terrasse. J’en profite pour me prendre un repas à emporter afin de le déguster au soleil au Jardin des plantes et peaufiner la suite de mon programme. D’en bas, le point de vue sur la ville est différent mais tout aussi appréciable. Je termine mon périple en traversant le Pont Neuf afin de me rendre de l’autre côté de la ville et regarder une dernière fois la belle Montauban au loin.

Qu’est ce qu’on peut y faire en une journée ? Découvrir le circuit du street-art, admirer les sculptures, se balader sur les berges du Tarn ou encore visiter la cathédrale, prendre un verre sur la place Nationale sont autant de choses que vous pourriez faire en un jour à Montauban.

J’avoue être tombée sur le charme, moi qui ne suis pas forcément très citadine. Cette ville est colorée et si authentique : Ses petites cours typiques, ses ruelles colorées, ses façades de commerces, sa cathédrale, son parc…. Elle a su conserver son charme d’antan avec brio !

2 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *